08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme Forum Index
08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme
Chars RC, véhicules RC et statiques, dioramas, slot-racing, bateaux, avions et hélicoptéres, modélisme ferroviaire, figurines, jouets anciens...
 
08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

:: Le tramway de St Etienne à la fin du XXéme siécle ::

 
Post new topic   Reply to topic    08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme Forum Index -> Matériel ferroviaire -> Transports urbains (tramways et métros)
Previous topic :: Next topic  
Author Message
F5JFS
Administrateur
Administrateur

Offline

Joined: 23 Jan 2012
Posts: 1,976,501
Localisation: Sud 77
Masculin
Point(s): 1,976,019
Moyenne de points: 1.00

PostPosted: Sun 17 Mar - 15:14 (2013)    Post subject: Le tramway de St Etienne à la fin du XXéme siécle Reply with quote

ST ETIENNE


Lorsque les villes françaises supprimaient leurs tramways, il restait une ligne à Saint-Etienne. Cette ligne traversant du nord au sud, la totalité de la ville, assurait le trafic le plus important du réseau. Circulant dans des rues étroites, il était matériellement impossible d'y faire passer des trolleybus ou des autobus. Faisant front contre les critiques de l'époque, l'exploitant (Chemins de Fer à Voie Etroite), envisagea alors de conserver la ligne et de la moderniser. La compagnie réussit à convaincre la municipalité qui soutint le projet. Dès 1952, des travaux de réaménagements sommaires améliorent les conditions d'exploitation (cas unique en France).


Alors que les PCC tenaient toujours le haut du pavée, la motrice 516 circule aux heures creuses de la journée dans les voies piétonnes.


Lors de leur rénovation, les motrices PCC ont porté jusqu'à trois livrées différentes Celle-ci était la dernière version que la plupart conserveront jusqu'à leur réforme.


En 1958, afin de rénover totalement le parc ancien, la première voiture d'une série de trente motrices modernes de type PCC, était mise en service. L'ancien matériel à essieux était retiré du service l'année suivante. Le succès a été considérable et la pérennité des tramways était assurée. En 1968, cinq motrices articulées, de conception PCC permettant d'augmenter la capacité de transport de la ligne, était mise en service.


Les motrices PCC de Saint-Etienne dérivaient directement pour la voie métrique, du matériel similaire qui circulait à Bruxelles. Les voitures avaient été construites aux ateliers de la Brugeoise et Nivelles de Strasbourg. La caisse large de 2,02 m, avait une longueur de 13,951 m et pouvait transporter 110 personnes, dont 22 assises. Elles resteront dans les mémoires comme un matériel d'un très grand confort, pouvant rivaliser avec les tramways les plus modernes. Plusieurs centaines de voitures de conception semblable circulent encore en Europe.


Une PCC en attente du départ au terminus de l'Hôpital Nord, ouvert en 1991.


En 1970, afin de faire face à la dégradation des conditions de circulation, un plan de réaménagement complet de la ligne était mis à l'étude. Il aboutira à partir de 1972, à la mise en chantier de sites propres aux deux extrémités de la ligne. Dans le centre, la mise en sens unique de la circulation générale, et le ripage des voies, permettra aux tramways de circuler à contre sens vers le sud. Une partie de la Grand-Rue est également mise en voie piétonne, seuls les tramways pouvant y accéder (ainsi que les services de livraison à certaines heures).


Afin de renforcer la capacité et la fréquence de la ligne, les CFVE réceptionnent en mars et avril 1968, cinq motrices PCC articulées. A nouveau copiées en version métrique, sur le matériel bruxellois, chacune des voitures a une longueur de 21 m et peut transporter 182 personnes. Elles sont selon la tradition stéphanoise, équipées d'une perche. Sur ce cliché, la motrice 552 est encore à l'ancienne livrée d'origine


A partir de 1980, les trente-cinq motrices font l'objet d'un programme complet de rajeunissement : les receveurs sont supprimés le 2 novembre 1982 et le libre-service instauré. L'intérieur des voitures est réaménagé et la livrée extérieure modifiée. Les motrices PCC assurèrent dès lors un service exemplaire.


Une PCC articulée circulant sur le site propre de la Rue du Onze Novembre, aménagé dans les années soixante-dix.



Au début de l'année 1983, la PCC articulée n° 553, bénéficie d'un recarrossage. Il était alors envisagé de procéder ainsi sur tout le parc. Cette voiture était alors surnommée la "TGV".


Le renouveau de la ligne sera consacré par la mise en service d'un prolongement au sud, de Bellevue à Solaure, le 17 février 1983. C'était la première fois depuis plus de trente ans, qu'une ligne de tramways était prolongée en France.


La première motrice Vevey-Alsthom était réceptionnée par la STAS, le 30 juillet 1991 et mise en service le 7 décembre suivant. Cette nouvelle voiture comporte un plancher surbaissé sur 70% de sa longueur. Elle est toujours équipée de la traditionnelle perche.


Le dernier printemps où les PCC côtoyèrent les Vevey. Repos du samedi pour le matériel garé en attendant le reprise du service de semaine le lundi suivant.


A Saint-Etienne aussi, la publicité sévit et recouvre la quasi totalité de certaines motrices... Les Vevey ont circulé durant plus de six ans avec des perches avant de prendre des pantographes à l'automne de 1998.



A St-Etienne comme ailleurs, les besoins de transports ont rapidement évolué. Il a été nécessaire de redévelopper le réseau de tramways par la construction d'une nouvelle ligne 5 qui relie la Gare Châteaucreux à la Place du Peuple et se greffe sur la ligne 4. Il s'agit en fait d'un service reliant Terrasse à Bellevue et faisant le crochet par la Place Fourneyron et Châteaucreux. La nouvelle ligne a été mise en service le 7 octobre 2006.[/i][/center]

En 1991, la Société des Transports de l'Agglomération Stéphanoise (STAS), qui avait remplacé les CFVE, procède à la modernisation du parc par l'acquisition d'une série de quinze motrices partiellement surbaissées construites par Vevey-Alsthom. Parallèlement, la ligne est prolongée depuis Terrasse vers l'Hôpital Nord le 7 décembre 1991. Les motrices PCC circulent jusqu'à l'été de 1998. Un complément de vingt motrices surbaissées est livré. En septembre 1998, les perches de prise de courant sont remplacées par des pantographes.


La Place Bellevue est restée longtemps un des points névralgique des transports stéphanois, le dépôt des CFVE étant placé au sud de cette place. A droite un trolleybus ER100 de la ligne de Firminy.


La motrice 916 était la première de la seconde série Vevey, livrée à partir de 1998. Elle permettront le retrait définitif des PCC la même année. Noter la voie de droite, le long du trottoir, permettant aux tramways se dirigeant vers le nord de circuler à contre-sens en toute sécurité.


Après le retrait des PCC, toutes les motrices Vevey ont eu leur perche remplacée par un pantographe, ce qui modifiait sensiblement leur allure. Sur ce cliché, le nouvel aménagement de la Place Bellevue, après la démolition du dépôt des CFVE.


Aujourd'hui, les trente-cinq motrices des lignes 4 et 5 transportent chaque jour près de 100.000 voyageurs soit plus de 55% du trafic total du réseau. Pour répondre aux besoins, la fréquence aux heures pointe est de quatre minutes en moyenne sur le tronc commun. Un projet de redéploiement du réseau de tramways est en cours et porte sur la construction d'une nouvelle ligne qui reliera Châteaucreux à la Métare en passant par le centre-ville.


Deux jours avant la Noël de 2000, une Vevey prend paisiblement le soleil d'hiver devant l'Hôtel de Ville, avant de se diriger vers Solaure.


Depuis le 7 octobre 2006, la gare Châteaucreux voit à nouveau passer des tramways. Au terminus, une motrice Vevey de la ligne 5 attend le départ vers Bellevue.


La nouvelle ligne 5 traverse le centre de Saint-Etienne via la place Fourneyron où passait jadis les trolleybus.


Le long de l'avenue de la Libération, les voies de la ligne 5 sont placée le long du trottoir. A gauche, la chaussée est réservée à la circulation générale.


Les motrices de la ligne 5 rejoignent la ligne 4 à la traversée de la place du Peuple. A cet effet, les voies ont été posées de telle sorte que toutes les combinaisons entre les deux lignes sont possibles.


73 QRO à tous Okay !
_________________
http://slotmania.canalblog.com
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Sun 17 Mar - 15:14 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme Forum Index -> Matériel ferroviaire -> Transports urbains (tramways et métros) All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group