08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme Forum Index
08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme
Chars RC, véhicules RC et statiques, dioramas, slot-racing, bateaux, avions et hélicoptéres, modélisme ferroviaire, figurines, jouets anciens...
 
08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

:: Le tramway à Montpellier aujourd'hui... ::

 
Post new topic   Reply to topic    08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme Forum Index -> Matériel ferroviaire -> Transports urbains (tramways et métros)
Previous topic :: Next topic  
Author Message
F5JFS
Administrateur
Administrateur

Offline

Joined: 23 Jan 2012
Posts: 1,974,272
Localisation: Sud 77
Masculin
Point(s): 1,973,790
Moyenne de points: 1.00

PostPosted: Sat 16 Mar - 20:03 (2013)    Post subject: Le tramway à Montpellier aujourd'hui... Reply with quote

LE 1ER JUILLET 2000, LES TRAMWAYS SONT DE RETOUR A MONTPELLIER...

Montpellier a connu un développement urbain très important depuis les années soixante. Les faubourgs se sont urbanisés au point de former une continuité urbaine vers la mer. L'accroissement de la population - qui atteint 230.000 habitants pour la ville et 420.000 pour l'agglomération - engendrait un développement important des déplacements et du cortège d'encombrements routiers. Devant cette situation qui menaçait Montpellier d'asphyxie, il devenait nécessaire d'engager une politique volontariste en matière de transport urbain.


L'année de la mise en service, motrice CITADIS 301 en circulation sur la place de la Comédie. La livrée a fait l'objet d'une recherche esthétique très poussée. Le bleu choisi se marie parfaitement avec les couleurs ambiantes si typiques du sud de la France. Des hirondelles blanches sont appliquées par dessus la livrée, donnant à chaque véhicule une allure très originale.


Curieux retour des choses : les nouveaux tramways passent le long du boulevard Louis Blanc, là même où les anciens tramways disparus en 1949 n'avaient qu'une voie de ... service. Noter à droite la voie carrossable, réduite à une seule file de circulation, exemple de partage cohérent de la voirie.


Les anciens tramways avaient disparu le 31 janvier 1949 et n'étaient plus qu'un souvenir lointain encore présent dans la mémoire de quelques habitants. Pourtant, la ville de Montpellier, désireuse de requalifier le centre de cette très belle ville du sud et d'améliorer significativement les transports urbains, s'est tournée vers la solution du tramway moderne.


Les aménagements de la place de la Comédie ont été particulièrement étudiés pour permettre un partage harmonieux entre piétons et tramways. Les commerçants ont vu des avantages à ces installations nouvelles et les terrasses de café foisonnent le long du passage du tramway sur la place.


Place Godechot, les tramways passent au milieu du rond-point qui a fait l'objet d'une refonte esthétique complète, se basant sur des jeux d'eau.


Une première ligne longue de 15,2 Km reliant Mosson à Odysseum et traversant l'hyper-centre, par la place de la Comédie, la rue de Maguelone et la Gare, est décidée en 1995. Un tunnel de 150 m permet de passer directement de la place de la Comédie à l'avenue Frédéric Mistral.


Au bas de la rue de Maguelone, l'arrêt desservant la gare (non visible sur ce cliché). La rue de Maguelone est désormais interdite à la circulation automobile.


Refuge central place Henri Lévy.


En 1997, vingt-huit motrices de type Citadis TGA 301, construites par Alsthom, sont commandées. Chacune des ces motrices bidirectionnelles, est équipée d'une caisse de 29,83 m de long, pour une largeur de 2,65 m. Le plancher est surbaissé sur 75% de a longueur. Le poids atteint 37,9 tonnes. La capacité offre 205 places. Les quatre moteurs développent chacun 140 kW sous 750 volts. La vitesse maximale est de 70 Km/h avec des accélérations de 1m/s².


Les travaux de la deuxième ligne de tramway ont débuté à l'été de 2004. Elle sera reliée à la ligne 1 au débouché du Faubourg de Nîmes (Corum). Les travaux nécessiteront la modifications du plan de voies : en août 2004, une voie unique provisoire a été posée sur la ligne 1, à l'aide de ce qu'il est convenu d'appeler une "aiguillage californien".


Toutes les motrices du parc ont été allongées à quarante mètres par l'ajout de deux caisses et un bogie moteur. La capacité est ainsi portée à plus de trois-cents places.


Rapidement construite et mise en service le 1er juillet 2002, cette nouvelle ligne engendre un véritable renouveau des transports urbains de Montpellier et le trafic augmente dans des proportions très importantes. En 2002, il atteint 90.000 voyageurs/jour avec des pointes à 100.000. La même année, deux motrices supplémentaires sont livrées.


Par un calme après-midi d'été, une motrice descend la rue de Maguelone en direction de la gare.
Cette élégante percée urbaine date de la deuxième moitié du XIX° siècle et marque l'influence de la conception haussmannienne en province.


Motrice allongée à quarante mètre, traversant le place Emile Martin, au nord de la ville.
La caisse supportant le pantographe repose sur un bogie porteur, non motorisé.


Afin de faire face à cet accroissement, un programme d'allongement des motrices est engagé dès 2002 selon le principe suivant : à l'origine les rames sont constituées de trois éléments, deux voitures pilote de 12,5m équipées d'un bogie moteur Linke-Hoffman-Bush et une nacelle centrale de 4,5m équipée d'un bogie non motorisé. La longueur des 28 rames va être portée de 30 m à 40,5 m par l'ajout de deux éléments centraux. Une nacelle de 4,5 m avec bogie motorisé Arpège Alstom pour la continuité du plancher bas et une caisse suspendue de 6,5 m dotée d'une porte et s'appuyant sur chacune des deux nacelles.


Les deux lignes de tramways se croisent en trois endroits dont la rue Poséidon. A droite de ce cliché, une motrice Citadis-301 de la ligne 1, en livrée bleue propre à cette ligne ; à gauche, une motrice Citadis-302 de la ligne 2 arborant la livrée orange à fleurs, particulière à ces voitures. On note bien les différences esthétiques de l'avant des voiture.


La ligne 2 ne traverse pas à proprement parler l'hyper-centre de la ville, sauf à la gare et au Corum. En revanche, les tracés sont particulièrement soignés et les voitures circulent en site propre.


Les travaux de modification sont assurés au centre de maintenance dans le courant de l'année 2002. Cette transformation nécessite des travaux d'allongement des quais à la station Comédie et des aménagements au dépôt : installation de nouvelles colonnes élévatrices, de passerelles, de points d'approvisionnement de sable et de deux nouvelles voies de remisage. Le coût de la modification est d'environ 750.000 euros par rame.


A quelques centaines de mètres de la gare, la ligne 2 passe le long de la rue du Pont des Lattes, voies relativement étroite. La circulation automobile y a été bannie, ce qui permet aux tramways d'évoluer librement. A noter que les tramways de l'ancien réseau utilisait déjà cette rue.


De même que les tramways de la ligne 1, ceux de la ligne 2 traversent les carrefours à niveau. Une signalisation appropriée donne priorité aux motrices.


En 2005, le développement du réseau de tramways entre dans une nouvelle phase par l'engament des travaux de construction de la ligne 2 entre Saint Jean-de-Vedas et Jacou. Cette nouvelle ligne a été ouverte à l'exploitation le 16 décembre 2006.


A Castelnau-le-Lez, la ligne 2 est tracée en site propre axial selon une disposition qui est maintenant très courante en Europe. Les tramways peuvent y circuler à grande vitesse.


Aux extrémités de la ligne 2, les tramways circulent en voie unique sur plusieurs kilomètres. La circulation des motrices est couverte par des signaux automatiques comme cela se pratique sur plusieurs dizaines de réseaux de tramways dans le monde. C'est une première en France sur les réseaux modernes. Cet aménagement montre la capacité du tramway à s'adapter à toutes les situations.



Une troisième ligne reliant Juvignac et Lattes, est prévue pour une mise en service vers 2012.


Voie unique en voirie à Castelnau-le-Lez. Noter à droite, le feu de signalisation qui couvre la circulation des voitures sur cette portion de ligne.


73 QRO à tous Okay !
_________________
http://slotmania.canalblog.com
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Sat 16 Mar - 20:03 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme Forum Index -> Matériel ferroviaire -> Transports urbains (tramways et métros) All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group