08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme Forum Index
08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme
Chars RC, véhicules RC et statiques, dioramas, slot-racing, bateaux, avions et hélicoptéres, modélisme ferroviaire, figurines, jouets anciens...
 
08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

:: MIRAGE GR8 1975-1977 ::

 
Post new topic   Reply to topic    08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme Forum Index -> Slot racing, (véhicules, circuits, techniques et courses), profils, historique, illustrations autos et motos,... -> Historique et illustrations
Previous topic :: Next topic  
Author Message
F5JFS
Administrateur
Administrateur

Offline

Joined: 23 Jan 2012
Posts: 1,980,255
Localisation: Sud 77
Masculin
Point(s): 1,979,773
Moyenne de points: 1.00

PostPosted: Sun 22 Apr - 13:54 (2012)    Post subject: MIRAGE GR8 1975-1977 Reply with quote

L'HISTOIRE DU MODELE...

Avec la Porsche 917 interdite pour courir en 1972, Gulf Oil soutenu l’équipe de John Wyer Automotive était de retour avec une nouvelle voiture chose que cette équipe savait faire. C'est ainsi que la Mirage M6 vit le jour.

La M6 devait répondre à la réglementation relative aux prototypes 3 Litres et utilisait le moteur Cosworth DFV V8.



Pour l'occasion, Wyer semi-retraité s'associe à John Horsmam pour relance l'écurie Gulf Racing et à Len Bailey ; ce dernier avait déjà été impliqué dans le projet Ford GT40 et celui de la Mirage M1...

Ils décidèrent que le châssis de cette nouvelle Mirage serait de type monocoque en aluminium soudé et riveté avec des cloisons et renforts en acier.

Son moteur Cosworth et de sa boîte de vitesses Hewland viendrait d'une Formule 1. Moins poussé, il délivrait quand même une puissance supérieure à 400 chevaux.

Ses suspensions seraient équipées de doubles triangles à l'avant et parallèlement des liens avec des jumelles à rayon bras à l'arrière.

Son freinage serait assuré par des disques ventilés.

Une fois terminé, le châssis fut habillé par une carrosserie en fibre de verre de forme très aérodynamique et doté d'un grand aileron arrière.

En mars 1972, la première achevée et fut brièvement testée par Derek Bell une quinzaine de jours avant les 12 Heures de Sebring.

La principale concurrence furent celle des marques italiennes Ferrari et Alfa Roméo qui courait déjà en catégories prototypes 3 Litres.

Un autre concurrent sérieux était la Lola T280 qui était également motorisée par un moteur Cosworth mais qui avait fait ses débuts plus tôt dans l'année.

Le team Gulf n'a envoyé qu'une seule auto en Floride, pour Bell et pour le vainqueur de Mans en 1971, Gijs van Lennep.

Ces derniers se sont qualifiés et durant les essais ont effectué le septième temps devancés par la concurrence italienne mais précédant la Lola. Durant la course, la Mirage a rencontré divers problèmes mécaniques et s'est retirée au 48éme tour.

Ce fut donc le début d'une saison très difficile pour cette équipe dont l'auto connut de nombreuses défaillances mécaniques. La principale source des problèmes était son moteur V8 qui, avec son important vilebrequin , vibrait et transmettait ses vibrations à l'ensemble de la voiture.



Grâce à un important travail, la récompense est venue alors par une 4émé place aux 1000 Kilomètres de Spa puis ensuite au 1000 Kilomètres du Nürburgring 1000 km et une 3éme place à Watkins Glen, où une deuxième Mirage M6 était également engagée.

Une tentative pour améliorer la fiabilité de la voiture consista à utiliser pour une troisième auto un moteur V12 de Weslakes Harry moteur V12. Il était infiniment plus souple et légèrement plus puissant, mais aussi plus lourd que le moteur V8 Cosworth. Bell a testé cette auto et son moteur V12 dans les derniers mois de l'année 1972. Cette solution n'a toutefois pas été retenu pour les saisons suivantes ...

On avait alors beaucoup plus de temps pour se préparer à la saison 73 et le V8 et V12 de la M6S moteur ont été testés côte à côte. Finalement il a été décidé de commencer l'année avec deux voitures équipées du V8 Cosworth.

Alfa Roméo s'était retiré du Championnat du Monde. Aux 24 Heures du Mans en 1972, la fiabilité des Mirages engagées n'a pas été au rendez-vous et Matra remporte l'épreuve.

C'est au 1000 Kilomètres de Spa que la Mirage prend sa revanche dans les mains de Mike Hailwood et de Bell qui donnèrent sa première victoire importante à la M6. La seconde Mirage engagée termina deuxième devant une Ferrari et la Matra. Ce fut la première mondiale de voir gagner dans le championnat deux voiturés équipées du moteur V8 Cosworth.

Après Spa, les efforts se tournèrent sur les célèbres 24 Heures du Mans. L'écure Mirage Gulf, disposait d'une version coupé motorisée fort aérodynamiques motorisée par un V12. L'auto pouvait atteindre une vitesse de pointe élevée en restant stable mais elle refusait systématique de redémarrer après chaque ravitaillement en carburant ! Ceci marqua la fin de l'utilisation du moteur V12 et de la version coupé...

A cette course, deux Mirage M6S à moteur V8 M6S et boîtes de vitesses ZF furent engagées. La première voiture rencontra des problèmes de boîte de vitesses au 29éme tour, nécessitant alors des réparations longues et les heures de course restantes ont été utilisés pour tester la voiture en condition de course. Finalement, malgré son moteur de remplacement, l'auto fut contrainte à l'abandon. L'autre voiture tournait bien jusqu'à ce que Vern Schuppan fasse une sortie de route au Tertre Rouge et endommage sa voiture. En prenant en considération les problèmes rencontrés sur la première Mirage il eut été très improbable qu'une Mirage termine la course.

Durant l'hiver, le développement de ces autos s'est poursuivi et à donner naissance à des GR7s Gulf Mirage. L'essentiel du travail visa à réduire le poids des voitures. Pour cela plusieurs pièces des autos furent réalisées en titane. D'autre part, l’aérodynamisme avait été améliorer par un allongement de l'avant de la carrosserie et une modification de son aileron arrière.

Pour la nouvelle saison la Matras était toujours plus rapide que jamais et Alfa Roméo faisait son retour avec une nouvelle voiture la Tipo 33 motorisée par un V12.

Au volant de la Mirage, Bell réalise toutefois le meilleur temps au tour lors le la première course de la saison, les 1000 Kilomètres de Monza. A Spa, il termine troisième et aussi aux trois dernières courses inscrites au Championnat du Monde.

Au Mans, la Mirage se classe quatrième. Malgré une vitesse de pointe élevée la victoire échappée souvent en course à la Mirage en raison d'un manque de fiabilité !

Grady Davis, qui était le plus fervent partisan du programme du sport automobile chez Gulf prit hélas sa retraite. Toutefois Wyer réussit à convaincre l'entreprise pour le financement d'une nouvelle auto conçue spécialement pour Le Mans, la Mirage GR8.

Cette dernière avait un empattement plus long que les précédentes voitures et son châssis fut créé par Bailey. Horsman et Wyer dessinèrent sa carrosserie encore plus aérodynamique. Deux exemplaires de cette GR8 furent construits tous deux équipés d'un moteur Cosworth. Les deux autos engagées au Mans avec une livrée identique reprenant les couleurs Gulf bleu clair avec une bande centrale orange. Durant la course malgré la rupture d'une durite en raison d'importantes vibrations sur l'auto de tête pilotée par Derek Belle et Jackie Icks, cette Mirage décrochât la victoire (4595,577 kilomètres parcourus à la vitesse moyenne de 191,482 km/h). L'autre Mirage pilotée par Schuppan et Jean-Pierre Jaussaud passa la ligne d'arrivée en troisième position.



Cette victoire en 1975 fut la troisième au Mans pour Mirage Gulf mais aussi la dernière car après Gulf se retira de l'écurie en la privant d'un soutien financier important. Les voitures furent alors vendues...

Ce ne fut toutefois pas la fin de l'histoire des deux Mirage GR8s qui furent acquises par Cluxton et l'américain Harry, ce dernier ayant de grands projets pour les voitures. Employant de nombreux employés de Gulf Racing, l'année suivante, deux voitures furent engagés au Mans, toujours propulsées par le moteur V8. Elles terminèrent la course à la seconde et à la cinquième place juste derrière la toute nouvelle Porsche 936.



En 1977, deux Mirage étaient de retour au Mans mais cette fois équipées de moteurs Renault turbo. L'une ne finit pas la course et l'autre pilotée par Schuppan et Jarier s'y classa seconde (4119,790 kilomètres parcourus à la vitesse moyenne de 188,324 km/h).

Malgré un nombre relativement faible de victoire la Mirage M6 et ses dérivées comptent parmi les autos de course les plus prestigieuses et jolies des années 1970. Cette petite écurie a brillamment lutté contre les géants du sport automobile tels que Ferrari, Matra et Alfa Roméo. La Mirage a été certainement le plus réussi de tous les prototypes à moteur DFV de sport de la période !



CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DE LA MIRAGE GR8...

Moteur : Ford Cosworth DFV, 8 cylindres en V à 90º , montage longitudinal, poids 168 kg, bloc culasse en aluminium
Cylindrée : 2993 cc
Alésage x course : 85.7 x 64.8 mm
Taux de compression : 11.0:1
Distribution : 4 soupapes par cylindre, DOHC
Alimentation de carburant : Lucas Fuel Injection, aspiration naturelle
Puissance : 375 chevaux à 9000 tours / minute
Châssis : en aluminium monocoque renforcée avec de la fibre de verre et de l'acier
Suspension avant : doubles triangles, ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs Koni, barre anti-roulis La Suspension arrière : ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs Koni, barre anti-roulis
Direction : crémaillère et pignon
Freins : à disques ventilés et percés
Boîte de vitesses : type ZF manuelle à 5 vitesses
Roues motrices arrière
Vitesse de pointe : supérieure à 300 km/h



L'ensemble des informations données ici n'engage que moi.

73 QRO et bon slot à tous Okay !
_________________
http://slotmania.canalblog.com
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Sun 22 Apr - 13:54 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    08 RC BLINDES ARDENNES, le forum de toutes les passions en modélisme Forum Index -> Slot racing, (véhicules, circuits, techniques et courses), profils, historique, illustrations autos et motos,... -> Historique et illustrations All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group